L’écharpe filante

Hello toi !

J’espère que ta semaine s’est bien passée !

Aujourd’hui sur le blog, on va discuter d’un sujet « plus léger » que la semaine dernière mais non moins important à mon cœur. Une histoire d’acceptation, une histoire d’enfant, une histoire de deuil périnatal.

Oui, c’est un sujet délicat, je ne suis pas maman, je ne peux en aucun cas vous conseiller. Mais Maelys, maman dont j’écrit l’histoire en photo m’a parlé d’un projet qui lui tenait à cœur :

L’écharpe filante

Qu’est ce que l’écharpe filante ? C’est l’idée d’Honorine, heurtée par le deuil périnatal (décès de Lucet un de ses jumeaux à 33 SA) bien que que sa petite puce Marcie, elle, a vu le jour. Cette épreuve difficile elle a souhaité la surmonter en restant forte et positive. Elle a longuement cherché comment créer un lien, ce lien qui lui manquait tant. Et, et grâce à la magie du portage, elle a donc trouvé sa perle, l’écharpe colorée et étoilée qui fera office de lien entre ses deux enfants.

L’écharpe filante de son joli nom, voyage donc maintenant chaque année vers des familles touchées par ce deuil (fausse couche, décès à l’accouchement…). Cette écharpe sert d’outil de sensibilisation au deuil périnatal et offre une forte thérapie aux familles endeuillées.

Maelys maman du petit Nael a vécu ce deuil. Enceinte une seconde fois, elle a du subir un IVG malgré son souhait de garder ce petit être en elle. Mais la vie, parfois nous joue des sales tours et c’est ce qui est arrivé à Maelys. Mais depuis, elle a cette douleur au cœur, celle qu’on a quand quelqu’un nous manque, quand on a un vide à l’intérieur.

Et c’est pourquoi elle avait ce besoin de renouer avec ce manque grâce à l’écharpe filante d’Honorine. Et puis quand elle a été sélectionnée, elle m’a contacté pour faire des photos de ce projet. J’ai tout de suite accepté. Je ne peux pas me mettre à sa place, mais je peux l’aider à apaiser sa souffrance grâce à mon métier.

Et quand elle m’a dit « je ne vois personne d’autre que toi pour faire ces photos » ça m’a d’autant plus touchée. J’ai peu de demandes de projets personnels, mais en général, ils sont toujours ultra poignants et je ne dis jamais non à l’un d’entre eux surtout si il me tient à cœur.

Nous avons donc passé presque 2 heures ensemble à rire, et même à pleurer (oui je suis une émotive). Mais c’était juste magique et Maelys à le cœur moins lourd grâce à l’écharpe filante.

Merci Maelys de m’avoir confié ce projet, du fond du cœur, merci.

Maintenant, je vous laisse les réseaux sociaux d’Honorine :

Facebook

Instagram

Site internet

1 Commentaire. En écrire un nouveau

  • Magnifique histoire, et cela fait chaud au coeur de savoir qu’il y a des personnes sensibles qui acceptent ce type de projet. Félicitations

    Répondre

Ecrire un mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu